Paroisse

Non-objet en cours de tentative depuis novembre 2015

Catégorie : les oeuvres sans lieu(x)

Par Olivier Borneyvski



Faut-il s'inquiéter pour la foi d'un artiste contemporain. Un artiste d'art contemporain qui passe sa vie à travailler sur rien, ne risque t'il pas de perdre la foi?"

 
Protocole
Le non-objet "Paroisse" tente de répondre à cette délicate question. Une lettre est envoyée à des différentes paroisses pour leur demander ce qu'ils en pensent

Je remercie toutes les paroisses, pour leur réponse, et je m'excuse auprès de certain, du dérangement qu'aurait pu occasionner cette oeuvre.
L'OEUVRE
Catégorie: Les oeuvres sans lieux
Nom de l'oeuvre : "Paroisse"

Madame, Monsieur

Artiste d'Art contemporain, j'explore les espaces vides à la recherche "d'instants plastiques" que je rassemble pour ne rien fabriquer. Désespoir d'une matière futile, mes œuvres traquent l'événement primordial d'une oeuvre absente.

 Ainsi, je me permets de solliciter votre aide pour la réalisation de ma nouvelle œuvre qui sera versée au catalogue du non-objet "Paroisse", catégorie les œuvres du lendemain, sous le numéro :

Numéro de pièce/mois/année

Cette œuvre consiste à poser à des Hommes d’Église la question suivante : "Un artiste d'art contemporain qui passe sa vie à travailler sur le vide, peut-il encore avoir la foi ?"

 
En attendant l'événement, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

    
OLIVIER BORNEYVSKI 
 
 
Novembre 2015
.........

Catalogue de l'oeuvre

Pièce ....en attente de matèriaux..
NOTA: pour des raisons de confidentialité, certaines informations susceptibles d'identifier les auteurs des réponses ont été supprimées.

Pièces

Réponses des paroisses

paroisse0214
je te fais suivre parce que c'est très beau ... même si le sens est encore à trouver !
paroisse0456
Bonjour
Ma réponse sur votre question:
Oui !
Souvent dans notre foi on passe
Du vide vers le plein.
Je ne sais pas comment cela se fera mais je sais que ça sera avec le Seigneur.
Peut être il faut crier :,, Seigneur augmente en nous la foi..."Luc 17, 5
Bonne continuation
paroisse0892
Pour vous :
paroisse0880
Bonjour monsieur,
J'accepte de vous aider dans la mesure de mon possible, par charité... Il est écrit : "Viens en aide au pauvre, comme il est prescrit : il est dans la misère, ne le renvoie pas les mains vides." Si - 29 : 09
Il m'a semblé d'abord que votre quête du vide n'avait pas trouvé le bon chemin..
en effet, tant que vous cherchez à réaliser des oeuvres - desquelles vous espérez sans doute gagner votre subsistance !! - même des oeuvres sur le vide, vous n'y arrivez pas !
Votre site internet n'est pas vide : il est PLEIN !!! Il y a d'ailleurs des choses très intéressantes, précisément grâce au fait qu'elles ne sont pas vides...
Il existe des traditions spirituelles qui cherchent à faire le vide en soi. Et il semble qu'elles y arrivent mieux que vous : vous pourriez y faire un tour. mais je vous préviens que cela ne rapporte pas de quoi vivre : au contraire, il faut avoir quelque chose (de l'argent en général) pour recevoir l'initiation. et puis le problème c'est qu'on y apprend à faire le vide en soi, mais tant que nous restons quelque chose, même vide, nous ne sommes pas du vide.
La science, elle aussi, à su trouver le vide. C'est d'ailleurs pas facile à obtenir, et il faut beaucoup de matériel autour pour faire du vide dedans. Le vide est alors toujours dans quelque chose.
Alors j'ai fini par me dire que votre quête avait sans doute finalement pas trop mal abouti : le vide n'existe pas. Vous serez forcément d'accord avec moi ! Et si le vide n'existe pas, alors quand tout était vide, avant que l'Univers n'existe, il fallait bien qu'il y ait quelque chose... D'où l'on peut espérer qu'enfin, votre quête du vide vous mènera à la FOI en ce Dieu qui du vide qui l'entourait à su tirer la Création de laquelle vous êtes membre à part entière, voulu et désiré pour vous même, et qu'il espère attirer à lui en vous inspirant cette quête si passionnante du vide !
Je vous félicite !!! Et en cadeau de bienvenue, je vous offre quelques petites phrases Bibliques, oh, presque du vide, quelques signes transformés en 0 et 1 dans un univers numérique. Mais ils pourraient vous en apprendre beaucoup sur le vide et celui qui l'habite !
Il étend les espaces du nord au-dessus du chaos, suspend la terre sur le vide. Jb - 26 : 07
Misérables, ceux qui tiennent pour rien la sagesse et sa discipline de vie : vide est leur espérance, vaines leurs fatigues, inutiles leurs œuvres, Sg - 3 : 11
Toutes les nations, devant lui, sont comme rien, moins que vide et néant pour lui. Is - 40 : 17
Voici ce qu'ils sont tous : une malfaisance ; leurs œuvres : néant ; vent et vide, leurs idoles. Is - 41 : 29
Ainsi parle le Seigneur, le Créateur des cieux, lui, le Dieu qui fit la terre et la façonna, lui qui l'affermit, qui l'a créée, non pas comme un lieu vide, mais qui l'a façonnée pour être habitée : « Je suis le Seigneur : il n'en est pas d'autre ! Is - 45 : 18
Quand j'ai parlé, je ne me cachais pas quelque part dans l'obscurité de la terre ; je n'ai pas dit aux descendants de Jacob : Cherchez-moi dans le vide ! Je suis le Seigneur qui profère la justice, qui proclame ce qui est droit ! Is - 45 : 19
Moi, si je cours, ce n'est pas sans fixer le but ; si je fais de la lutte, ce n'est pas en frappant dans le vide. 1Co - 9 : 26
Prenez garde à ceux qui veulent faire de vous leur proie par une philosophie vide et trompeuse, fondée sur la tradition des hommes, sur les forces qui régissent le monde, et non pas sur le Christ. Col - 2 : 08
En proférant des énormités vides de sens, ils séduisent, par des convoitises nées de la chair, par les débauches, ceux qui viennent à peine d'échapper aux gens qui vivent dans l'égarement. 2P - 2 : 18
 
Et pour finir, deux que j'ai l'audace de vous dédicacer :
Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Lc - 1 : 53
"On ne paraîtra pas devant ma face les mains vides." Ex 23,15)
Allez vers lui, présentez-lui vos oeuvres, il vous attend !!!!
Je vous assure de mes prières et demande à Jésus de vous bénir.
 
paroisse0668
Oh ça doit être possible
Le risque c'est de se prendre pour Dieu : c'est lui qui commence son œuvre alors que le monde est tohu bohu : informe et vide
Mais comme il nous a fait à son image...
Autre chose : Il n'est pas désespéré et il trouve que son œuvre c'est bon, voir très bon

Bien cordialement
Et à votre disposition éventuellement
paroisse0292
VEUILLEZ, S'IL VOUS PLAIT, NE PAS UTILISER CE MAIL POUR VOS PUBLICITES
MERCI
 
paroisse0868
Bonjour Olivier,
Je suis le xxxxxxxxxxxxxx
Je ne suis pas bien sûr de comprendre votre objet de recherche... mais sur la question, ma réponse est résolument OUI.
Savez vous que précisément, la révélation juive de Dieu a introduit le vide ! Les grecs, les romains, représentaient Dieu par des statues... les juifs ont eu la révélation que seul le vide pouvait signifier Dieu : Dieu était présent au Temple de Jérusalem dans le vide entre les deux ailes des chérubins. La signification est claire : Dieu n'est rien de tout le créé. il est invisible. il est transcendant à la matière. C'est le sens du Commandement de Dieu "tu ne feras pas d'image sculptées" que les juifs et les musulmans respectent à la lettre.
Les chrétiens ont conservé cela mais avec la révélation du Christ : C'est bien un tombeau vide qui est le signe premier de la résurrection du Christ ! Evidemment, puisque nous croyons que Dieu s'est donné à voir, entendre, touché dans le Christ, nous représentons des images et des statues de la vie du Christ ou des saints, mais en gardant bien la foi que Rien du Créé n'est Dieu !
Je ne sais si ces quelques lignes peuvent vous éclairer.
paroisse0457
La réponse est NON. donc, dépêchez-vous de faire humblement confiance à Celui qui est mort sur la Croix d'Amour pour vous aussi, avant qu'il ne soit trop tard.
P.S. IL est vivant et vous pouvez LUI parler, IL vous écoute toujours. Parce qu'IL est Amour et Bonté sans borne. Et si vous avez la politesse de L'écouter, IL vous parle dans les Evangiles. A lire sans modération, mais en appelant l'Esprit Saint pour qu'IL vous introduise dans la compréhension intérieure de SA Parole.
Très amicalement,
paroisse1351
Bonjour Monsieur,
Le curé de notre paroisse n'est pas intéressé par votre proposition.
Je vous souhaite une bonne journée.
Cordialement.
paroisse1554
Bonjour, je répondrai à votre message après le 16 novembre.
paroisse1538
Todo es nada
Jean de la Croix
paroisse1346
Jo
Pour info
Amitiés
paroisse1232
cher Monsieur,
si vous voulez poser cette question à un homme d'église, tous les mardis de 11h30 à 13h15 le père XXXX, prêtre qui a en charge la paroisse de XXXX est présent à l'église et disponible pour rencontrer ceux qui en ont envie.
bien cordialement
paroisse1551
l y a eu, dans les premiers siècles du Christianisme, un mouvement théologique qu'on appellait "apophatique", et qui consistait à définir non pas ce qu'on pouvait dire de Dieu, mais ce dont on pouvait dire qu'Il n'était pas, dressant ainsi de Lui un portrait en pochoir, pour ainsi dire... N'est-ce pas, dans une certaine mesure, le fondement même de votre démarche artistique ? En montrant la futilité et la vanité du vide, n'explorez-vous pas tout ce qui manque de Dieu, ébauchant ainsi ce qu'Il est en révélant les contours de ce qu'Il n'est pas ? La sublimation de l'inexistant n'est-elle pas une ode à Celui qui, seul, Est ? Rien d'incompatible, donc, avec la foi chrétienne, à mon sens, tout au plus un retour à l'une des sources de la recherche de Dieu...
That's all for now. G'luck 'an all that ;-)
un prêtre
paroisse1227
Bonjour,
la foi chrétienne est née de la découverte
du vide du tombeau au matin de Pâques.
Cordialement,
paroisse1302
Selon Non-objet <art.paroisses@non-objet.org>:
Bonjour,
Je reçois votre mail ce jour,et votre question est très intéressante. Mais il
faut préciser les termes de votre question, quand vous parlez du vide, le
rattachez vous au terme du néant et s'en suit la question de l'Etre, qui est le
propre de Dieu. Qui fait passer par un acte créateur ne néant à l'être. La
question de l'être qui ne se limite pas évidemment à la matière. Voyez beaucoup
de questions suivent la vôtre, et le vide n'est pas forcément le néant.
Bien à vous,
paroisse1361
onjour Monsieur
je ne peux que vous conseiller de passer aux permanences des prêtres afin de poser vos questions.
voir les horaires de permanence sur le site des paroisses.
Cordialement
paroisse1669
Bonsoir,
Je vous cite un de mes collègues :
"Sur quoi se base la foi des disciples ? Sur rien, pourrait-on répondre. Le tombeau est vide, il n'y a rien à voir. Pas de miracle, pas de merveilleux. Le vide. Et ce vide peut être interprété de façons contradictoires : le vol du corps ou l'indice de ce qu'il n'est pas retenu dans la mort.
Du coup, pourquoi Marie, et Pierre, et le disciple que Jésus aimait croient-ils qu'il est vivant celui qu'ils avaient déposé au tombeau, alors qu'ils auraient pu se mettre en quête du voleur, de celui qui aurait dérobé le corps ?
Ce qui nous fait confesser la résurrection de Jésus.Christ, Dieu fait homme, n'est pas seulement l'événement survenu il y a plus deux mille ans ; ce dernier ne nous est accessible que dans le vide d'un tombeau et le témoignage des compagnons qui vivent ce que nous sommes invités à vivre aujourd'hui."
Une remarque... Vous dites : "avoir la foi". ... Je ne sais pas ce que veut dire "avoir la foi" car la foi n'est pas un article à posséder, à avoir... Mais je fais l'expérience que la foi est une relation d'amour à vivre avec Dieu que nous révèle Celui qui est Dieu fait homme : Jesus-Christ...
Je termine par une dernière citation:
Notre vraie nature est à la fois vide et pleine, vide de soi et pleine du monde.
Tant que je ne suis occupé que de mon petit moi, la fenêtre est bouchée et le monde est lointain. Quand je laisse la place, le Réel jaillit et surgit dans ce vide.
Maitre Eckhart a parlé de ce vide que Dieu ne peut pas ne pas remplir :
"Aucun récipient ne peut contenir deux boissons différentes. S'il doit contenir du vin, il faut nécessairement le vider de son eau. Il faut que le récipient soit nu et vide. C'est pourquoi, si tu veux recevoir la joie divine et Dieu, il faut nécessairement que tu te vides des créatures. Saint Augustin dit : « Fais le vide afin d'être comblé. Apprends à ne pas aimer, pour apprendre à aimer. Détourne-toi afin que tu sois bien tourné» Pour que ce soit dit en bref : tout ce qui doit accueillir et être réceptif doit nécessairement être nu et vide. Les maîtres disent : Si l'oeil avait une quelconque couleur en soi quand il perçoit, il ne percevrait ni la couleur qui est en lui, ni celle qu'il n'a pas, mais l'oeil voit toutes les couleurs, parce qu'en lui-même il est incolore. Parce que le mur est coloré, il reste insensible à la couleur. En fait de couleur, il ne reconnaît ni la sienne ni aucune autre : ni or, ni charbon, ni pierre précieuse. C'est justement parce qu'il est incolore que l'oeil possède véritablement la couleur : il la reconnaît avec plaisir, délice et joie. Plus les puissances de l'âme sont transparentes et nues, plus elles reçoivent parfaitement et abondamment ce qu'elles accueillent ; plus elles reçoivent, plus leur joie est grande, plus elles font un avec ce qu'elles reçoivent, tant et si bien que la plus haute puissance de l'âme, qui est dépouillée de toute chose et n'a rien de commun avec quoi que ce soit, n'accueille rien de moins que Dieu lui-même dans l'immensité et la plénitude de l'être. En témoignent les maîtres, qui disent que cette union, ce flux et cette félicité ne peuvent se comparer à aucune joie, ni à aucune félicité. C'est pourquoi Notre-Seigneur dit de façon remarquable : « Bienheureux sont les pauvres en esprit. » Pauvre est celui qui n'a rien. Pauvre en esprit, cela veut dire : de même que l'oeil, pauvre et vide de toute couleur, devient réceptif à toute couleur, de même celui qui est pauvre en esprit est réceptif à tout esprit. Or l'Esprit de tous les esprits, c'est Dieu. Le fruit de l'Esprit c'est l'amour, la paix et la joie. Le fait d'être nu et pauvre, de ne rien avoir et d'être vide, transforme la nature. Le vide fait monter l'eau au sommet des montagnes et opère bien d'autres merveilles dont on ne saurait parler ici.
(...)S'il était possible de vider parfaitement une coupe et de la garder vide de tout ce qui peut la remplir, même de l'air, la coupe renierait et oublierait certainement sa nature et le vide l'emporterait jusqu'au ciel. De même, être dénudé, pauvre et vide de toutes les créatures élève l'âme jusqu'à Dieu."
Que Dieu vous bénisse .
paroisse2076
Cher ami,
poser une question à quelqu'un, fut-il de prime abord un inconnu,
est-ce encore travailler sur le vide ?
Les enfants auraient peut-être une réponse à nous donner...
fraternellement
paroisse1128
Bonjour Monsieur,
Nouveau curé de la ville de xxxxxx, je suis en cours de découverte de cette nouvelle paroisse et porte toute mon attention à cette mission. A ce stade, je n'ouvre donc aucun nouveau chantier. Je ne peux répondre pour cela positivement à votre sollicitation.
Bien à vous,
paroisse1620
Bonjour Olivier,
Votre question peut se lire à bien des niveaux :
1. Le coeur de notre foi se trouve dans mystère de mort et de résurrection : l'expérience du tombeau vide est un des premiers récits de la résurrection. Ces récits sont à lire avec précision : Les Editions Vie Chrétienne viennent d'éditer le commentaire des récits dans l'Evangile de Jean de Pierre-Marie Hoog. Il en fait un très bon commentaire. C'est une façon de comprendre le vide.
2. Dans le texte de la guérison d'un enfant épileptique, l'évangéliste Marc 9, 14-29 montre que Jésus traite cette génération d'incroyante avec une colère ou une grande lassitude... Puis il demande la foi "Tout est possible à celui qui croit". Le père de l'enfant répond alors "Je croix ! Viens en aide à mon peu de foi". Au coeur de l'acte de foi en Jésus, ikl y a en même temps l'aveu de la non foi ou de la fragilité de la foi... Cela suffit pour Jésus pour qu'il guérisse son fils... Il y a bien des passages d'évangile qui montrent la foi et la non foi... Pierre Marie Hogg dans son commentaire de Jean vise à faire grandir la foi, au point que les éditeurs ont donné comme titre au livre :"Pour que vous croyiez. "
3.Il faudrait aussi comprendre ce que vous voulez dire par votre recherche "'instants plastiques"... ? Cela demanderait une rencontre , une discussion mais vous êtes dans le 35 et nous sommes dans le 33 : avec au moins 4 heures de toute... en co-voiturage...
Je ne sais pas si je vous éclaire... Merci de nous avoir fait signe. N'hésitez pas à nous recontacter... Bon vent dans votre recherche. Bien cordialement.
paroisse0347
+ Cher Monsieur,
"Un artiste d'art contemporain qui passe sa vie à travailler sur le vide, peut-il encore avoir la foi ?".
Pourquoi pas? Il suffit que vous restiez ouvert à l'imprévisible et que vous soyez disponible à recevoir la lumière dans votre nuit, à vous éveiller à l'environnement qui vous parle dans le silence. Sachez que le vide n'est pas forcément le néant et que bien des mystiques ont expérimenté des nuits...le seul problème est de sortir de son autisme intellectuel, et d'être réceptif à la Parole de Dieu, car Dieu seul crée à partir de rien. Le meilleur des artistes ne fait qu'ordonner et inventer l'expression qu'il ressent face à l'événement de la présence qui apparaît. Demeurez humble dans votre recherche pour contempler la réalité qui vous entoure, et efforcez vous de l'aimer.
En fait peut-être votre blocage sur le vide n'est-il qu'intellectuel?
​Paix!
paroisse1149
Cher monsieur,

La paroisse XXXXX est déjà engagée au sein d'un projet artistique et culturel et ne dispose pas de la possibilité matérielle de répondre à vos attentes. Nous en sommes navrés.

Bien à vous,
paroisse1203
Non-réponse pour non-objet
On vous souhaite de garder ferme la foi, l'espérance et la charité !
Cordialement,
paroisse0634
C'est peut-être dans cette expérience là qu'est la foi puisque celle-ci ne se possède pas mais se vit. Cette hymne l'exprime si bien :
À la mesure sans mesure
De ton immensité
Tu nous manques, Seigneur.
Dans le tréfonds de notre cœur
Ta place reste marquée
Comme un grand vide, une blessure.
À l'infini de ta présence
Le monde est allusion,
Car tes mains l'ont formé.
Mais il gémit, en exilé,
Et crie sa désolation
De n'éprouver que ton silence.
Dans le tourment de ton absence,
C'est toi déjà, Seigneur,
Qui nous a rencontrés.
Tu n'es jamais un étranger,
Mais l'hôte plus intérieur
Qui se révèle en transparence.
Cachés au creux de ton mystère,
Nous te reconnaissons
Sans jamais te saisir.
Le pauvre seul peut t'accueillir,
D'un cœur brûlé d'attention,
Les yeux tournés vers ta lumière.
CFC (f. Pierre-Yves) © CNPL
paroisse1815
onjour,
Le père XXXXXX serait heureux de vous rencontrer. Vous pouvez joindre me joindre afin de convenir d'un rendez-vous au XXXXXX
Bonne journée,
Bien à vous,
paroisse1781
Monsieur,
le PèreXXXX, prêtre responsable du secteur pastoral XXXX vous indique pour le moment, nos espaces vides sont emplis de l'Esprit Saint avec la présence d'une communauté fournie et vivante.
Vous pouvez peut-être vous rapprocher, pour notre Diocèse, de Jean-Marie Despeyroux qui est responsable diocésain de pastorale liturgique et sacarmentelle (jmdespeyr@numericable.fr).
Cordialement.
paroisse1254
Bonsoir,
Réponse à la question : Pour lui non en effet, mais il peut redonner le goût de la foi aux autres. Sa non-œuvre sera comme une preuve vivante que l'art sans la foi devient un non objet et donc indirectement il sera prophète du Dieu Créateur.
paroisse0867
Bonjour Monsieur Borneyvsky,

Nous vous remercions pour votre message que nous avons lu attentivement.
Ne pouvant rentrer en discussion par message électronique, nous vous proposons de participer à un Parcours Alpha que nous organisons dans la Paroisse.
Toutes les personnes se posant des questions sur la Foi y sont cordialement invitées.
Le premier diner aura lieu le mardi 12 janvier à 19h40 à la xxxxxxxxxxxxxxxxxx.

Pour plus d'informations, vous pouvez envoyer un message à xxxxxxxx

En vous souhaitant une bonne journée,
paroisse2037
Bonjour,

si vous souhaitez rencontrer xxxxxxxx merci de l'appeler au xxxxxxxx
à partir du 16 11 2015, il vous fixera rendez-vous.
Salutations
Secrétariat
paroisse1397
Bonjour, votre mail est trés artistique mais nous n'avons rien compris, veuillez nous en excuser !
Bien cordialement
paroisse1870
1) Le vide, me semble t il est toujours relatif: c'est le vide de quelque chose, de quelqu'un
Dans l'Evangile il est souvent question de l'absence de l'Epoux, ou du Maître de maison, c'est à dire du Christ.
Ci dessous un extrait de Wikipedia sur le thème du trone vide:
L'hétimasie (du grec ἑτοιμασία - hetoïmasia - prononcé avec iotacisme etimasia) et aussi sous forme vieillie hétémasie, en latin hetoemasia, en italien "etimasia" est le nom donné à un motif iconographique de la peinture chrétienne représentant un trône vide, symbolisant l'attente du retour du Christ de la Seconde Parousie (etoimasai, Luc 1:17, Luc 1:76, Luc 9:52, Jean 14:2). Ce thème du trône vide destiné à un dieu se retrouvait à Rome lors de la cérémonie du lectisternium avec le pulvinar, il se retrouve également dans l'art-gréco bouddhiste.
Du point de vue de la foi comme relation vivante à Dieu, au Chrsit, le vide est donc celui de l'attente: le veilleur sur les rempart scrute le vide alentour, demeurant dans l'espérance du retour du roi de la cité. Il y a le "déjà là " de la présence du Chrsit mais aussi le "pas encore" de sa plénitude, objet du désir de l'âme
2) On peut aussi lier le vide à l'absence de représentation de Dieu: il est au délà de tout, on ne peut "penser Dieu" en l'enfermant dans des concepts, c'est au contraire Dieu qui nous pense. Il s'ensuit que tout discours théologique ou toute icône peinte ne sauraient prétendre limiter Celui qui est sans limite. La vérité d'un discours théologique comme la beauté de l'icône peinte rendent Dieu "visable", ouvrent une porte vers Dieu, mais ne le réduisent pas à des idéeou à une oeuvre particulière.
3) Le vide peut aussi faire référence à la vacuité de la création: on peut écrire Dieu+création=Dieu. Le monde créé n'apporte rien qui ne soit déjà en Dieu. Elle est le fruit d'un amour absolumnet gratuit de Dieu: il ne crée pas pour recevoir qqc qu'il n'aurait pas, il crée pour donner à d'autres que lui une part de son bohneur, une part de lui mêm. Dieu n'a aucun intérêt à créer, c'est le fruit de son pur amour.
Le vide pour la foi présent donc, me semble t il plusieurs visage:
l'attente de l'Aimé comme plénitude de la presence du Chrsit et accomplissement de toute chose
le signe de la transcendance de Dieu, au delà de tout
la finitude de la création et donc de la gratuité totale de la volonté créatrice

En espérant avoir répondu à votre question
cordialement
paroisse0345
 
paroisse1001
Bonjour Monsieur,
Je présenterai votre requête au curé de la paroisse qui vous fera dans les jours qui viennent la réponse appropriée.
Cordialement,
paroisse0840
la confiance dans le vide n'est pas la confiance dans le néant. Dommage de ne pas utiliser vos talents ailleurs que dans le non sens.
que l'esprit saint vous éclaire
parole d'un chrétien